Aller au contenu
Accueil » Quel est le chauffage qui consomme le moins ?

Quel est le chauffage qui consomme le moins ?

Pour conserver un niveau de température chaud, les ménages doivent faire le choix du type de chauffage idéal. Ce n’est pas le choix qui manque : chauffage au bois, pompe à chaleur, chaudière à gaz, radiateurs électriques… À coup sûr, il existe de nombreuses alternatives de chauffage, certaines utilisant des énergies renouvelables mais reste à savoir laquelle consomme le moins ? Voici un comparatif entre les différents modes de chauffage.

chauffage qui consomme le moins

Chaudière ou poêle à bois

Aucun doute, le bois fait partie des sources d’énergie les moins chères du marché. Peu importe la forme, bûches de bois ou de granulés, il est clairement accessible. Forcément, le poêle de bois est le dispositif le plus économique et le plus bénéfique. Mais le chauffage au bois est aussi un équipement qui allie performance et économie d’énergie. La chaudière bois est tout aussi intéressante, ainsi que l’insert ou le foyer fermé.

Certains paramètres doivent être pris en compte dans l’estimation de votre consommation en chauffage au bois. Veillez à la qualité de l’isolation, à la surface destinée à chauffer, les performances de l’appareil, l’apport énergétique du bois utilisé. S’il faut être concret, il faut compter 2 à 5 tonnes de granulés chaque année pour un poêle à bois. Ce qui vous fait une dépense annuelle approximative de 500 à 1 500 €. Mais pour avoir un coût total, il faut ajouter le prix de l’électricité qui tourne autour de 50 € à l’année. Cette dépense représente l’acheminement du combustible jusqu’au foyer à partir du réservoir.

Les bûches de bois sont une véritable solution d’économie d’énergie pour l’utilisation du chauffage au bois. Vous avez juste besoin d’environ une dizaine de stères qui coûtent 700 € pour assurer le chauffage durant toute l’année. C’est donc un avantage financier et économique qui mérite une certaine attention.

Pompe à chaleur

La pompe à chaleur est le chauffage préféré par les foyers et les artisans constructeurs. Elle fait clairement partie des modes de chauffage qui consomment le moins. Son fonctionnement est assez simple : la chaleur extérieure est sollicitée pour réchauffer l’intérieur du logement. Il est évident que son prix à l’achat peut s’avérer cher, mais ses bénéfices sur la consommation générale sont remarquables. Avec la pompe à chaleur, la facture d’énergie est réduite à environ 60 %, ce qui est une aubaine pour chaque foyer.

Prenons une pompe aérothermique comme illustration, la consommation estimée peut s’élever à 51 kWh/m², selon l’ADEME (Agence de la transition écologique). Vous n’avez plus qu’à multiplier 51 KWh par les dimensions exactes de l’espace à chauffer pour avoir votre consommation estimative.
NB : notons tout de même que ce calcul n’est pas une science d’une exactitude absolue. Certains paramètres peuvent favoriser une baisse de la consommation en énergie. C’est le cas de l’isolation thermique qui peut considérablement participer à réduire votre facture d’électricité lorsqu’elle est de qualité.

Sachez qu’il existe un deuxième modèle de pompe à chaleur qui est la pompe à chaleur géothermique. Le modèle géothermique se révèle encore plus économique que les pompes à chaleur aérothermique. Le troisième modèle est la pompe à chaleur solarothermique, qui associe le chauffage solaire à la pompe à chaleur.

Chaudière gaz à condensation

Si vous êtes à la recherche d’un certain confort thermique pour votre habitation, le chauffage au gaz est la source d’énergie idéale. C’est aussi un type de chauffage qui garantit des économies d’énergie assez conséquentes. Vous pouvez même réaliser des réductions sur votre consommation quotidienne avec des chaudières à condensation ou basse température. À titre de comparaison, vous réduisez votre consommation de 30% de plus avec la chaudière à condensation qu’avec les anciens modèles.

En clair, le chauffage au gaz fait partie des plus économiques qui soient. Certes, les performances des appareils diffèrent, mais en moyenne, une chaudière à gaz consomme environ entre 12 et 40 kW/h. Ce qui peut donc faciliter le calcul de votre consommation mensuelle ou annuelle, et le coût total, car il faudra juste multiplier votre consommation par le tarif de votre fournisseur.

Le rendement de la chaudière à condensation est plus important, sa technologie est une des plus sophistiquées. En moyenne, avec une chaudière à condensation, la consommation est de 20 kW/h pour un logement de 250 m² avec une eau chaude.

Radiateurs à inertie

Le radiateur à inertie est le chauffage le moins cher du marché. Sa consommation est néanmoins la plus élevée, comparée à celles des autres cités plus hauts. Pour espérer une facture réduite, vous devez disposer d’une isolation thermique impeccable. Aussi, votre logement ne doit pas être assez vaste, moins de 100 m².

La consommation des radiateurs à inertie dépend de leurs performances, exprimée en Watts. Vous consommerez donc 1000 Watts si vous le réglez à 1000 Watts.

Des économies d’énergie à portée

Si l’enjeu pour chaque foyer est de s’assurer un chauffage de qualité, réaliser des économies reste une priorité. Pour y parvenir, opter pour un chauffage qui consomme moins est la meilleure solution. En cela, il existe des modes de chauffage assez économiques en énergie. Il est juste question de faire un choix en fonction de certains paramètres qui vous sont propres.

À lire également :