Est-ce que l’éolien individuel fonctionne ?

  • par
eolien individuel est ce que ça marche ?

Faire des économies sur ses factures d’électricité, utiliser une source d’énergie plus saine et moins polluante ou encore, être indépendant énergiquement ; telles sont les différentes raisons qui peuvent pousser un individu à se tourner vers les énergies renouvelables.

Aujourd’hui, de nombreux types d’énergie sont mis en place pour contrer les énergies « traditionnelles », considérées comme plus polluantes. Au milieu de tous ces nouveaux modes d’alimentation électrique, on retrouve l’éolien. Utilisé de plus en plus pour alimenter les grands complexes, qu’en est-il de l’éolien individuel ?

Qu’est-ce que l’éolien individuel ?

Les éoliennes sont des machines, composées de pales, qui captent le vent et convertissent celui-ci en énergie. Aussi appelé « petit éolien », ou encore « éolien domestique » ; l’éolien individuel est un éolien à usage domestique, fournissant entre 100 watts et 30 kilowatts.

Aujourd’hui en France, il n’est plus obligatoire de vivre près d’une zone de développement d’éolien terrestre pour s’équiper d’un éolien individuel. Celui-ci peut être posé sur le toit de votre maison. Ce dont vous aurez besoin, c’est d’avoir à votre disposition un espace vierge exposé à des vents réguliers et assez puissants. Ainsi que d’un permis de construire, qui dépendra aussi de l’accord de votre voisinage.

À noter que le courant produit par l’éolien domestique peut aussi bien être consommé que stocké (dans le cas de surplus dans des batteries), ou même revendu à des fournisseurs d’énergie, comme EDF.

Quels sont les types d’éoliens individuels ?

On connaît aujourd’hui trois types d’éoliens individuels : les éoliens à axe horizontal, les éoliens à axe vertical et les éoliens turboliens.

  • Plus connus que les deux autres, les éoliens à axe horizontal sont les plus chers, mais aussi celles qui sont considérées comme les plus efficaces. Il est constitué d’un mât et de deux ou trois pales, que le vent fait tourner entre 10 et 25 tours/min. Une énergie mécanique ensuite transformée par un générateur en électricité.
  • Les éoliens à axe vertical fonctionnent selon le même principe que les précédents, mais sont généralement utilisés pour fournir moins d’énergie. De ce fait, ils ont un prix plus abordable. Autre avantage, leur facilité de fixation, puisqu’ils peuvent être installés sur le toit d’une maison. De plus, même les vents de faible intensité suffisent à les faire fonctionner.
  • Les éoliens turboliens sont les nouveaux venus dans le domaine. Ceux-ci semblent parfaits ; non seulement ils ont des prix attractifs, mais sont aussi performants et peu encombrants. Toujours selon le même principe de fonctionnement que les deux précédents, les éoliens turboliens ont quant à eux deux hélices. Celles-ci tournent de façon opposée, si bien que peu importe la direction du vent, l’éolien le capte. Ce qui améliore le rendement énergétique.

Quels sont les avantages d’un éolien individuel ?

Utiliser un éolien individuel permet de devenir énergétiquement indépendant. Plus besoin de raccorder votre installation à un réseau de distribution d’énergie, vous êtes votre propre fournisseur. De plus, si vous le souhaitez, il vous sera possible de revendre votre trop-plein d’énergie à des compagnies de gaz et d’électricité.

L’énergie éolienne est une énergie 100 % naturelle, donc non polluante. En ces jours de réchauffement climatique, installer un éolien individuel vous permettra de lutter contre la pollution et pour la préservation de l’environnement. Dans l’optique d’une maison écologique, l’éolien, en complément des autres énergies renouvelables, apparait comme une solution intéressante.

Même si les avantages à l’éolien individuel sont nombreux, quelques inconvénients devraient pousser à la réflexion.

Les inconvénients d’un éolien individuel :

L’installation d’un éolien individuel est encore assez chère pour la majorité des personnes. Si vous voulez bénéficier de cette énergie, il faudra dépenser une somme comprise entre 10 000 et 90 000 euros. Tout dépendra du type d’éolien et de la puissance électrique voulue.

N’oublions pas que si cette énergie est naturelle, c’est bien parce qu’elle est dépendante de la nature. Nul ne peut réellement contrôler l’environnement, et dépendre des vents peut s’avérer un pari risqué.

Le rachat de l’électricité par EDF est fonction de beaucoup de choses, et les prix peuvent ne pas vous permettre de vous rembourser le prix de l’installation elle-même. Si votre installation vous a coûté 40 000 euros et que l’électricité que vous revendez vous donne dans les 1000 euros par an, rembourser votre investissement de départ vous prendra 40 années !

L’éolien individuel fonctionne-t-il ?

En définitive, il apparaît clair que l’éolien individuel est une bonne alternative à la consommation classique d’électricité (énergie terrestre). C’est une option qui permet de préserver notre environnement déjà en grand danger. Néanmoins, entre son coût et son fonctionnement, le choix de l’éolien doit être réfléchi.

N’hésitez pas à vous renseigner, autant sur les types d’éoliens que sur la marge bénéficiaire qui sera la vôtre. Si votre projet est bien pensé, rien ne vous empêchera de profiter pleinement de votre éolien individuel. Sinon, une alternative serait peut-être d’associer un éolien individuel à des plaques photovoltaïques par exemple, et ainsi de coupler l’énergie du vent à celle du soleil.